Prendre RDV en ligne
Blog - A la une

Bronzage et laser : attention !

Les couleurs de l’été indien… Bientôt votre prochaine séance d’épilation laser !

 

Derniers jours de soleil avant l’automne : pour la fabrique de mélatonine, de sérotonine et de tous les neurotransmetteurs de bien-être, c’est parfait ! En plus de vous gorger de vitamine D, ces derniers soleils permettent d’entretenir votre bronzage. Idéal pour avoir bonne mine…. mais par pour commencer vos séance d’épilation définitive !


 

Si vous voulez commencer les séances au plus tôt, il faudra penser à protéger les zones à épiler, car deux jours de bronzage peuvent retarder d’un mois le début des séances. Restez vigilantes même si vous ne pensez pas avoir pris de couleurs ses derniers temps. Ce qu’il faut savoir c’est que la mélanine met un certain temps avant de pigmenter la peau. Par exemple, une exposition le dimanche rend la séance de laser du lundi dangereuse car les pigments de mélanine fabriqués par les mélanocytes, cellules du bronzage, vont mettre 36h avant de remonter à la surface et donc d’être visible.

Pourquoi laser et bronzage ne font pas bon ménage ?

Les lasers Alexandrite et ND Yag ne sont pas capables de faire la différence entre la mélanine contenue dans le poil et celle qui pigmente la peau. Le risque vient du niveau de pénétration du rayon laser : 2 à 3 mm par le laser alexandrite (pour peau blanche) et 4 mm pour le Nd Yag (pour les peau noires). Du fait de cette profondeur, les brûlures en Yag sont les plus dangereuses.

“Pensez à signaler à votre médecin  lasériste la date de votre dernière exposition au soleil.”

Quand puis-je commencer mes séances ?

Si vous avez profité d’un superbe été indien, vos séances seront à risque : ne commencez pas avant mi novembre voire parfois janvier, pour les peaux les plus foncées.

Il est préférable de faire moins de séances dans l’année, mais de meilleure qualité.

Nous conseillons de programmer une séance tous les deux mois, en faisant une pause de juillet à octobre. Pour celles dont le bronzage est persistant, il sera difficile de faire plus de 4 séances par an. Mais bien entendu, chaque cas est différent.

Dans tous les cas votre médecin lasériste vous conseillera de commencer les séances au moment opportun. Dans votre intérêt, indiquez au médecin le traitement que vous prenez ainsi que la date de votre dernière exposition au soleil.

Bien préparer ma peau à l’épilation au laser

 Pour venir en séance, il faut préparer sa peau !

La fleure de douche sera votre meilleure alliée pour accélérer le débronzage.

Tous les jours lors de votre douche vous insisterez sur les zones intéressées par les séances laser : environ 2 minutes de gommage !

Ne pas oublier de vous protéger du soleil !

Le visage, le menton, le cou, les avant-bras (qui sont souvent les grands oubliés de la protection…

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *