Prendre RDV en ligne
Blog - A la une

La médecine esthétique au service de la qualité de votre peau

Lorsque l’on est chirurgien plasticien, une des demandes les moins fréquentes concerne la qualité de la peau du visage. Longtemps, le métier de chirurgien s’est résumé à retirer de la peau en excès avec une résultante cicatricielle la plus discrète possible. Pourtant le chirurgien a son rôle à jouer dans l’amélioration de la qualité de la peau : élasticité, hydratation, remise en tension et même redéfinition des formes. Pour cela, on peut utiliser différents protocoles de micro injections : le micro-needling (micro-aiguilles)


Le roller

Il se contente de faire des petits puits dans la peau sans injecter de produits. On applique sur la peau des produits dont une partie pénètrera partiellement. Une quantité microscopique pénètre mais suffit à améliorer là l’aspect trophique de la peau.

Chaque micro agression cutanée provoque un afflux de cellules immunocompétente et également des plaquettes chargées de cellules de croissance bénéfiques à qualité de la peau. L’effet est très modéré sauf en cas de pénétration très agressive qui engendre des phénomènes inflammatoires plus marqués.

La mésothérapie

Aussi connu sous le nom de skinbooster, sa fonction essentielle est de déposer dans la partie moyenne du derme un produit hydratant et stimulant. Il en existe d’excellents qui fonctionnent très bien avec une durée d’efficacité de plusieurs mois.

Le laser FRAXEL/EMERGE

Les micro-agressions peuvent également être réalisés avec un rayon laser, celui qui a tenu la vedette pendant des années est le Fraxel, toujours utilisé mais moins mis en avant car, comme tous les traitements laser, il a montré ses limites.

Le peeling

D’abord il y a le peeling mécanique qui de la même manière que le laser CO2 agresse la peau. Il est quant à lui complètement abandonné car les suites sont souvent lourdes : changement durable de couleur de la peau par exemple (hypochromie). Ce peeling est rejeté par les patientes qui le trouvent inacceptable.

Ensuite il y a le peeling chimique. Il existe également sous plusieurs formes. Je ne pratique que des peelings légers aux acides de fruits, TCA et acide phytique : il y a une prise de risque très faible dans ces peelings. En effet, chaque peeling a des avantages mais beaucoup d’inconvénients, dont le principal est la dyschromie, qui n’est pas toujours réversible…

Les LED

La luminothérapie existe depuis de nombreuses années et continue d’apporter des améliorations sur la qualité de la peau à condition que celle ci ne soit pas réalisée seule mais dans un contexte de protocole.

Les fillers

Les fillers sont composés d’acides hyaluroniques faiblement réticulés. Ils sont maintenant une aide dans le traitement de la peau en cas d’affinement dermique. Par ailleurs son affinité très importante avec l’eau permet d’hydrater en profondeur le tissu cutané et de donner une trophicité intéressante. Le filler d’hydratation phare est le Volite, injecté par canulation.

Comme nous le voyons, la médecine esthétique propose de nombreuses réponses à la dégradation de la qualité de la peau, cela implique une constante adaptation des protocoles de soin.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *