Prendre RDV en ligne
Blog - A la une

Botox : mode d’emploi

Acte esthétique le plus pratiqué au monde, le botox a été le précurseur de la médecine esthétique moderne. Longtemps décrié et accusé à tort de donner des complications extravagantes comme être à l’origine de certains cancers du cerveau, la toxine botulique a su s’imposer au fil des ans comme un élément incontournable de l’esthétique faciale. Pourtant c’est comme traitement réparateur qu’il a reçu ses lettres de noblesse. Il est en effet très utilisé comme traitement de certaines diplopies, du varus équin ou encore du torticolis spasmodique chez l’enfant, à des doses 4 à 5 fois supérieures à la dose utilisée en médecine esthétique. Chez les paraplégiques il est d’une aide précieuse pour éviter les spasmes musculaires des patients.

En esthétique, les doses utilisées sont beaucoup plus faibles, il faut pratiquer les injections avec parcimonie pour atténuer les rides sans figer le regard ni les expressions et les émotions.

Le naturel avant tout !


Comment se déroule une séance ?

En esthétique il existe trois marques de botox : Vistabel, Bocouture et Azzalure.

Certains patients sont attachés à une marque particulière mais la plupart n’ont pas de préférence. Les injections se font à l’aide des aiguilles les plus fines qui existent (34 gauges) dans différents muscles du visage.

Les muscles concernés sont les muscles corrugateurs et le procerus pour la ride du lion, le muscle frontal pour les rides du front et le muscle orbiculaire pour la patte d’oie. L’expérience du chirurgien ou du dermatologue est déterminante pour obtenir un effet lifting des sourcils et une expression du visage reposée. Après l’injection, le docteur vous donnera quelques recommandations pour que l’effet soit maximum et éviter la migration du produit.

Le botox commence à agir dans les 3 jours, mais en général, les patients ressentent les effets dès le soir ou le lendemain de l’injection.

Il est possible de reprendre ses activités tout de suite après l’injection, en veillant à ne pas pencher la tête ou s’allonger pendant 5 heures. Il est aussi recommandé de ne pas faire de soins type hammam ou sauna le jour même.

Au 10e jour, les effets sont au maximum. Pour cette raison, la retouche peut être effectuée vers le 15e jour, mais jamais après trois semaines.

Certaines patientes finissent pas créer des anticorps à la toxine botulique et il est utile dans ces cas de changer de marque de botox. Rarement, il peut être nécessaire de faire une pause d’un an pour que le taux d’anticorps retrouve un seuil acceptable.

La durée d’action est généralement de 4 mois mais je préconise deux injections par an.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *