Prendre RDV en ligne
Blog - A la une

Sauvez votre peau des ravages du tabac

Si vous avez récemment cessé de fumer, vous savez probablement que le tabagisme peut causer des ravages au visage, ce qui provoque un vieillissement prématuré.


Pourquoi cela arrive-t-il et y-a-t-il des moyens de réparer votre peau ?

Les dommages cutanés causés par le tabagisme surviennent essentiellement par suffocation. Une seule cigarette réduit le flux sanguin pendant 90 minutes. C’est long. Pendant une heure et demie, cette diminution de la circulation sanguine endommage le collagène et l’élastine, tous deux des composants clés pour une peau saine et d’apparence jeune. Chaque ride que vous êtes sensé développer au fil de votre vie grâce à la particularité de vos expressions apparaîtra plus tôt et plus profonde, et votre peau perdra son éclat et son brillant. Suite cette réduction de la circulation sanguine vous êtes plus susceptible aux capillaires et vaisseaux brisés, la peau devient terne, la régularité et la qualité de la production cellulaire se détériorent, conduisant à une peau sèche et moins résistante aux agressions externes.

Au fil du temps, la peau s’affaisse et se ride parce que le corps n’arrive plus à produire de collagène de façon efficace.  La fumée sape également le corps de vitamine C, un composant clé dans la fabrication du collagène, et perturbe la production d’une enzyme appelée métalloprotéinase matricielle. Cette enzyme régule la production de collagène mais chez les fumeurs elle détruit plus de tissus qu’elle n’en produit. Il y a aussi une augmentation « d’élastose », un changement dégénératif dans le tissu dermique laissant des dépôts d’élastine. Ce dérangement dermique décompose l’échafaudage vital de la peau, conduisant au développement de rides prononcées.

Bien que vous n’y ayez peut-être jamais pensé, le fait de fumer jour après jour implique beaucoup de mouvements répétitifs. Avec chaque bouffée que vous prenez, vous pincez vos lèvres et vous froncez le front (pour protéger vos yeux de la fumée). Ces mouvements répétitifs mènent aux traits caractéristiques d’un grand fumeur : les joues creuses, les pattes-d’oie, la ride du lion, et les plissés solaires. Puisque le tabagisme tend également à amincir la peau, les dommages peuvent s’accumuler rapidement. Et même ceux qui n’affichent pas encore les effets devraient envisager un sevrage dès maintenant, car cela peut prendre jusqu’à 25 ans avant que les dommages ne se manifestent.

 

Quelles sont les options ?  La peau peut être très difficile à revitaliser. La fumée de cigarette arrive en deuxième position après l’exposition solaire en tant que cause principale de vieillissement prématuré de la peau.

Est-ce que les dommages sont réversibles ? Dans une certaine mesure, oui.

Pour commencer, vous devriez vraiment arrêter. Dès l’instant que vous cessez de fumer, votre corps commence à fonctionner de façon plus efficace. Huit heures après votre dernière cigarette, la quantité de monoxyde de carbone dans votre corps (une toxine dans les cigarettes qui vous prive d’oxygène) retombe aux niveaux d’un non-fumeur. Après six semaines, vous observerez que votre peau bénéficie visiblement de l’augmentation des niveaux d’oxygène et d’antioxydants.

Pour aider votre corps dans sa convalescence, il est conseillé d’adopter un nouveau régime de santé et de soins de la peau.  Commencez par vous concentrer sur l’alimentation et l’exercice. Un régime bien équilibré, riche en fruits et légumes assurera que votre corps peut bien métaboliser les nutriments. Vous pouvez prendre des suppléments de vitamine A et C pour un coup de pouce complémentaire. Evitez l’alcool et la caféine, qui déshydratent davantage la peau. L’exercice peut aider à conduire le sang vers la surface du derme et à faciliter la reconstitution des capillaires.

Un écran solaire UVA et UVB est essentiel pour empêcher le soleil de détruire le collagène que votre corps produit de nouveau en abondance. Une bonne crème nourrissante pour visage fournira à votre peau des antioxydants et des peptides. Les peptides signalent au cerveau que c’est le moment de mettre en route la production de collagène. Privilégiez les produits qui contiennent de la vitamine A pour accélérer le renouvellement des cellules de la peau, la vitamine C pour stimuler la production de collagène, et la vitamine E pour favoriser la guérison. Effectuez un gommage adapté à votre type de peau deux fois par semaine.

La bonne nouvelle est que de nombreuses procédures non invasives sont disponibles aujo¬urd’hui qui ciblent les dommages cutanés liés au tabagisme.

Un peeling maison enlèvera les cellules mortes et décolorées et réhydratera la peau desséchée. Ces peelings sont généralement à base de vitamine C, qui est un antioxydant, et de vitamine A (rétinol) qui stimule le renouvellement cellulaire et le développement de collagène.

Un peeling professionnel est une option si vous souhaitez des résultats plus importants. Alors que ces traitements agissent uniquement sur la couche supérieure du derme, ils ont pour avantage d’unifier le teint et de lisser la texture de la peau.

Des techniques innovantes telles que les traitements au laser et au LED utilisent la lumière pour rajeunir la peau, réduisant l’apparence des rides plus profondes, raffinant les pores, et stimulant la production de collagène. Ces traitements ne prennent habituellement pas plus d’une demi-heure, mais nécessitent plusieurs séances pour obtenir des résultats conséquents.

Avec le temps et l’impact du tabagisme, on a tendance à perdre du volume dans les lèvres. Les injections d’acide hyaluronique placées sous les lèvres repoussent celles-ci vers l’avant, minimisant ainsi l’apparence des rides autour de la bouche.

Le mésolift est une procédure non invasive qui réhydrate la peau par des micro-injections de produits riches en antioxydants, vitamines et oligoéléments. En quelques heures seulement votre peau se repulpe et reprend une apparence hydratée et charnue.

Pour les rides plus marquées il y a l’option des fillers.

Le Botox par exemple, est injecté juste en dessous des rides ciblées, ce qui amortit la connexion nerveuse aux muscles, empêchant les contractions musculaires qui donnent forme aux rides.

Êtes-vous prêt à franchir le pas ?

Pour les fumeurs qui n’ont pas encore cessé, n’oubliez pas que les dommages cutanés s’accumulent et qu’il est plus difficile de les traiter avec l’âge. Si vous souhaitez arrêter, la plupart des experts confirment que le sevrage brutal mène aux taux de réussite les plus élevés. Aussi difficile que cela puisse paraître pendant les affres de l’addiction, la grande majorité des anciens fumeurs disent très rarement penser à la cigarette après avoir été sans nicotine pendant quelques mois.

Alors arrêtez, et puis attendez quelques mois. Une fois que vous vous sentez confiant de ne plus jamais reprendre, évaluez l’apparence de votre peau à ce moment-là et décidez si vous avez besoin de faire un tour chez le médecin esthétique

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *