Prendre RDV en ligne
Blog - A la une

EPILATION LASER ALBI

Comment préparer ma peau à l’épilation Laser ?

La fin de l’été est là, fini les vacances, la côte d’azur, les plages de sable blanc ou les randonnées à la montagne si vous êtes plus montagne. Retour à Albi et en dans votre chère Occitanie.  Bientôt notre peau dorée ne sera qu’un lointain souvenir. Ce joli hâle que nous avons eu tant de mal à obtenir, partira aussi vite qu’il est apparu lorsque nous reprendrons le chemin des bureaux.

La vie nous apprend cependant, que dans toute chose désagréable, il y a du positif ! Car certes notre hâle nous donne bonne mine mais quid de l’entretien. Pour que l’effet « wahou » se maintienne notre peau doit être parfaite. Pas de duvet sur la lèvre supérieure, sur les jambes les aisselles ou encore certaines zones propres à chacune d’entre nous (et souvent sources de complexes). Quel intérêt d’avoir une superbe peau bronzée et lumineuse, lorsque la repousse du duvet du visage vient assombrir le tout ?

Pour pallier, par conséquent, à ces nombreux désagréments, nous avons réfléchi depuis quelques mois déjà aux solutions promises et apportées par les différentes méthodes d’épilation définitive ou semi définitive, pour en finir avec cette pilosité qui nous gâche la vie, et nous fait perdre un temps précieux.

L’épilation laser fait partie des techniques les plus populaires aujourd’hui et pour cause, c’est cette méthode qui a les résultats les plus probants sur les grandes surfaces, et qui convient à la fois aux peaux claires, mates et foncées (même si ce n’est pas le même type de laser utilisé dans les deux cas).  Ses effets sur les poils blonds et roux sont encore modérés.

Se préparer à une épilation laser

Maintenant que nous avons choisi l’épilation laser pour venir à bout de nos petits complexes, nous préparons notre peau au mieux pour optimiser les effets de l’épilation laser et en réduire les risques et effets secondaires.

Nous prenons rendez-vous, avec le médecin esthétique Albi ou dermatologue proche de chez nous ayant les équipements les plus performants du moment pour une épilation laser Albi efficace et médicalement sécurisée.

Oui, il est important de se renseigner sur les technologies utilisées par votre médecin pour pratiquer l’épilation laser, car la qualité des résultats dépend aussi de la qualité du matériel. Et si vous avez la peau naturellement mate ou noire, il faut vous assurer qu’il possède bien le laser ND : Yag, l’unique laser permettant de traiter les peaux très pigmentées. Par bonheur, le docteur Bodnar, spécialiste de l’épilation laser Albi et dans toute la région répond à cette description.

Il faut donc attendre de recouvrer la coloration naturelle de sa peau, lorsqu’elle est la plus claire en fonction de notre carnation, avant de se lancer dans les séances. En outre, il est très important d’éviter les expositions au soleil avant et jusqu’à un mois après. Car l’action du laser fragilise l’épiderme, et si l’exposition survient trop tôt après le traitement, des taches brunes peuvent apparaître. Il s’agit donc d’une contrindication à ne pas prendre à la légère. Mais comme l’été est fini, il n’y a pas de tentations possibles. Les manteaux d’automne et autres oripeaux nous protègeront des effets néfastes du soleil.

En attendant que notre peau retrouve sa coloration naturelle, nous prenons soin d’elle et de nous. Nous veillons à être bien hydratée et à éviter les phénomènes de dessèchement souvent concomitants avec l’arrivée du froid.  Mais surtout Ne nous épilons  pas. Il ne faut plus utiliser aucune technique d’arrachement des poils, que ce soit la pince, la cire, le fil (etc.), elles sont toute à bannir. Pour l’entretien quotidien, si nous sommes dérangées par la pilosité, le bon vieux rasoir sera notre allié.

Car pour optimiser l’efficience de l’épilation laser, le poil doit être présent et visible, afin d’interagir avec le faisceau de lumière émis par le laser.

Maintenant que mon bronzage n’est plus qu’un lointain souvenir, je programme avec mon médecin esthétique albigeois et toulousain, les séances nécessaires au traitement de la zone choisie. Cette dernière peut se situer sur n’importe quelle partie du corps.  En fonction de la zone, il sera nécessaire d’effectuer de 5 à 8 séances en moyenne (il s’agit bien d’une moyenne) – et une épilation laser albi implique donc des plusieurs déplacement à Toulouse. Les variations seront inhérentes aux qualités intrinsèques de la peau et autres facteurs externes et internes. (cf, article lien). Ces séances seront rapprochées au départ puis s’espaceront avec le temps.

Car l’épilation laser se cale sur la durée d’un cycle pilaire qui peut s’étendre sur 12 à 18 mois. Les différentes phases n’étant pas synchrones (un poil peut être en phase active, un autre en phase de repos), il faut donc pouvoir être en mesure de traiter la totalité des poils lorsqu’ils sont en phase active.

Après la première séance d’épilation laser, il faut continuer sur notre lancée. Nous continuons à bien prendre soin de nous, de notre peau et à bannir toute autre forme d’épilation basée sur l’arrachage.

Certes c’est la fin de l’été, mais une nouvelle ère exempte de repousses disgracieuses, de rendez-vous chez l’esthéticienne et de temps gagné débute.

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *