Prendre RDV en ligne

FAQ

FAQ

Qu’est ce que la repousse paradoxale ?

C’est le fait d’avoir après une séance d’épilation laser une repousse de poils plus importante qu’avant la séance.

Lors de tout mécanisme d’épilation, il existe une destruction de la partie profonde du bulbe, c’est à dire du bulge mais également de toutes les glandes sudoripares qui sont attachées à l’annexe capillaire. Lors de la séance laser, la membrane basale du poil, c’est à dire la zone qui abrite le follicule est fragilisée.

Si une traction par pince à épiler ou par cire est effectuée, une repousse plus importante liée à une division cellulaire profonde peut se produire. L’augmentation du nombre de poils est en relation avec un mode cicatriciel que l’on pourrait rapprocher du « clonage ».

Pendant toute la durée du traitement laser, seul un rasage mécanique et l’application de crèmes épilatoires sont autorisées.

Ce phénomène de repousse paradoxale n’est pas propre au laser et existe également dans les instituts qui pratiquent les épilations à la cire.

Si je prends des médicaments, est ce que cela va provoquer un risque pour ma peau ?

Tous les médicaments ne sont pas photo sensibilisants, seuls certains antibiotiques de type cyclines tels que monocyclines, tétracyclines mais également certains neuroleptiques sont sensibilisants pour la peau, de plus la longueur d’onde qui est située dans les infra rouges provoque beaucoup moins de réaction photo sensibilisante que les ultra violets.

Un seul médicament devra être proscrit : le ROACUTANE pendant une période d’au moins 90 jours.

Toutefois, il est nécessaire de prévenir votre médecin si vous prenez ces médicaments avant de réaliser la séance laser.

L’épilation laser peut-elle traiter les poils incarnés ?

Les poils incarnés ou pili incarnati correspondent à une repousse des poils sous la peau.

Souvent, ces poils finissent par s’infecter et donnent des cicatrices rouges qui peuvent se pigmenter pour prendre une teinte brune séquellaire. Le laser est le traitement de référence de ces pili incarnati car le rayon laser va jusqu’à environ 3 à 4 mm en profondeur détruire les follicules, et rendre une peau de bien meilleure qualité.

Plusieurs séances seront nécessaires afin d’obtenir une amélioration de la peau.

Quels sont les facteurs de réussite de l’épilation au laser ?

Qualité du matériel et qualification de l’équipe

La réussite d’une épilation laser est liée à plusieurs facteurs, le premier est l’utilisation de lasers récents. Ils permettent d’obtenir la technologie de froid pulsé directionnel et également la modulation du flux laser appelé fluence en fonction du nombre de millisecondes d’impact laser.

Deuxième facteur, la formation du médecin lasériste,

Troisième facteur : l’implication et l’application du centre Laser dans lequel se déroule l’épilation laser.

Le Centre laser Alsace Lorraine est doté de trois lasers :

            • Le premier laser est le laser Cynosure MPX avec deux longueurs d’onde, un laser Alexandrite 755 nm permettant de traiter les phototypes de peau claire, mais également un laser Nd-Yag long pulse de 1064 nm qui permet de traiter les peaux noires. Ce laser MPX permet de travailler rapidement avec un froid directionnel qui permet d’assurer le confort. Ce laser permet en outre d’utiliser les deux lasers simultanément ce qui permet d’augmenter dans les cas difficiles l’efficacité du laser. Il s’agit du mode MULTIPLEX.
            • Le deuxième laser est le laser Cynosure Elite qui possède également les mêmes caractéristiques.
            • Le troisième laser est une diode laser de 810 nm qui permet de traiter les peaux intermédiaires de type phototype IV. Ce laser est extrêmement performant surtout en ce qui concerne les jambes et le torse.

Le diplôme de laser médical

Ce diplôme est obtenu à l’issue d’une année de formation supplémentaire dans des Universités qui préparent au laser médical et esthétique. Il s’agit du DIU, Diplôme Inter Universitaire de laser médical et esthétique.

Il s’agit d’un diplôme important dans la formation du médecin lasériste tant la complexification des procédés des lasers est devenue grande et le mode opérationnel complexe. Ce diplôme est nécessaire à l’assurance civile professionnelle.

Le rasage minutieux

Il est bien évident qu’une préparation minutieuse de la peau sera un des éléments fondamental car l’émergence de moins de 1mm permet au flux lumineux de descendre jusqu’en profondeur du bulbe permettant la destruction du bulbe. En revanche, si le poil est plus long, c’est à dire si le rasage n’est pas fait de manière minutieuse, le rayon laser provoquera une émission d’énergie thermique à l’extérieur de la peau et aboutira à une petite brulure. Une absorption partielle de l’énergie thermique externe se fait au détriment de l’efficacité. Pour cette raison, un rasage mécanique le matin ou la veille de l’intervention est une garantie supplémentaire de l’efficacité.

La photo protection

Attention écran total 50+ pendant 5 jours ! Pensez à ne pas vous exposer au soleil pendant la prochaine séance.

La réalisation du test

Au Centre Laser Alsace lorraine à Toulouse, un test sera pratiqué pour définir les paramétrages des lasers.

La papule

Dès qu’une papule apparaît, elle témoigne de la destruction définitive de toute la structure du poil. La papule correspond à la petite surélévation blanchâtre qui entoure le poil après la séance laser. C’est un petit oedème dont la durée n’excède pas deux heures.

L’implication de l’équipe

Chaque personne du Centre Laser Alsace Lorraine est directement impliquée dans la réussite du traitement.
Chaque patient(e) fait l’objet d’une attention particulière et personnalisée fonction du seuil de la sensibilité, de la couleur de la peau, du laser utilisé. Une ordonnance de pommade anesthésiante est généralement délivrée lors de la consultation initiale. La pommade est mise en place environ 1h30 avant la séance selon un protocole précis que nous vous expliquerons au Centre Laser. Des conseils seront délivrés.

Le système de refroidissement

Le Centre Laser Alsace Lorraine est doté d’un système de climatisation par flux laminaire permettant de maintenir les lasers à une température appropriée.
Cette température permet d’être certain que les lasers fonctionnent dans des conditions optimales.

Un laser peut provoquer en quelques minutes une augmentation de la température de la pièce de plusieurs degrés.

Après la séance laser une application de pommade hydratante vous sera proposée et des conseils de soins locaux vous seront donnés par le médecin ou l’assistante.

Qu’est-ce qu’une papule ?

L’énergie délivrée par le laser provoque autour de l’émergence du poil un petit œdème avec une surélévation de la peau. Cette surélévation correspond à une émission de facteurs inflammatoires qui témoignent de la destruction du poil.

En l’absence de ce petit œdème, on ne peut être certain de la destruction du poil.

La lumière pulsée, les lampes IPL et Flash ne donnent quasiment pas de papule, l’efficacité sera très modeste, bien que les poils puissent effectivement tomber, l’énergie transmise étant insuffisante,  la repousse est très fréquente même après la dixième séance.

Quelle est la différence entre de la lumière pulsée intense et un laser ?

Le laser ne délivre qu’une seule longueur d’onde.

Le laser Alexandrite 755nm délivre une longueur spécifique :

La mélanine, présente en grande quantité dans les poils, l’énergie du laser Alexandrite se transforme en énergie thermique et détruit le bulbe en profondeur, le laser Nd-Yag détruit le système de vascularisation des poils en profondeur et asphyxie en quelque sorte le poil.

Le laser est un procédé parfaitement reproductible puisqu’à chaque séance le médecin ou l’assistante note minutieusement la fluence utilisée après le paramétrage ainsi que la réaction cutanée observée. Au cours du traitement, il peut s’avérer nécessaire de modifier le paramétrage toujours dans le but d’être le plus efficace donc de réduire le nombre de séances nécessaires, mais également en tenant compte des sensibilités individuelles.

Bien sûr l’évaluation précise du nombre de séances totale est difficile à définir à priori car d’une séance à l’autre et en fonction du cycle menstruel, la sensibilité de la peau peut être plus ou moins grande, ce qui oblige parfois à moduler l’énergie délivrée par le laser.

La lumière pulsée, l’émission des ondes lumineuses est très variable, il ne s’agit pas d’une seule longueur d’onde mais d’une multitude de longueur d’ondes qui agissent plus ou moins sur la peau, plus ou moins sur les annexes, plus ou moins sur le poil ce qui en définitif fait prendre des risques importants de brulure à partir de la 3e 4e phase de traitement car l’efficacité de ce type d’appareil n’est liée qu’à l’augmentation importante du flux d’énergie, à l’aveugle.

D’autre part, la lumière pénètre beaucoup moins en profondeur et ne provoque que très rarement l’existence d’une papule pourtant indispensable à la destruction du poil.

Le seul moyen est d’augmenter la puissance de l’appareil d’où le risque de brûlure accru.

Quel est le délai entre deux séances ?

Le cycle capillaire c’est à dire le temps entre chaque repousse de poil est variable d’une zone à l’autre. D’une manière générale il est abusif de proposer une séance à moins de 8 semaines car le consensus international fait état d’un espacement entre les séances variant de 6 à 8 semaines.

Combien de temps après le test puis-je faire la séance laser ?

Après réalisation du devis, un délai médico-légal de 15 jours est observé. En cas de demande des patients, éloignement du Centre Laser, difficulté professionnelle pour se libérer, ce délai peut être raccourci.

Si je suis mineur, est-ce que je peux me faire épiler ?

Oui, il est tout à fait possible de se faire épiler grâce au laser si l’on est mineur, à condition d’avoir soit une autorisation écrite parentale, soit la présence des parents.

En revanche, il faut savoir que les poils ne sont pas encore tout à fait à maturation et que le nombre de séances sera un peu plus élevé.

Attention, il est encore plus important d’éviter certaines zones telles que les épaules, la région médio sternale car le risque de repousse paradoxale est encore plus important, c’est à dire la transformation du duvet en poils épais.

Par ailleurs, le duvet ne sera jamais traité chez les personnes jeunes. Il sera soigneusement évité notamment en cas de traitement du visage car le risque de repousse paradoxale est important.

A quoi correspondent tous les types de maillots ?

Le maillot normal correspond au slip classique.

Le maillot brésilien correspond au string.

Le maillot américain correspond au maillot de type ticket de métro c’est à dire que les grandes lèvres font partie de la zone traitée par le laser.

Le maillot complet comprend l’épilation définitive de toute la pilosité.

Note :

Au Centre Laser Alsace Lorraine nous incluons si la patiente le souhaite le Sillon Inter Fessier pour les maillots américains et complets sans supplément de prix.