Prendre RDV en ligne

Greffe capillaire

Greffe de cheveux

Les greffes de cheveux sont devenues des interventions d’une très grande technicité donnant de très bons résultats sur le plan esthétique, dans le traitement de l’alopécie et de la calvitie.

Le Docteur BODNAR à Toulouse utilise la technique de la greffe folliculaire, essentiellement la FUE et la FUT.

Plus d’informations sur nos techniques de greffe capillaire

Technique de FUT (Follicular Unit Transplant) 
Cette technique est encore largement utilisée bien que présentant des inconvénients à savoir une cicatrice résiduelle au niveau de la zone occipitale et une limitation du nombre de prélèvements de greffons puisque la quantité de cheveux implantée est directement liée à la souplesse du cuir chevelu.

Les implants capillaires ou micro-transplants capillaires sont préparés par des spécialistes du cheveux sous optique grossissante ce qui permet d’implanter des unités folliculaires (greffes) de un, deux ou trois cheveux donnant un aspect tout à fait naturel. La bandelette est prélevée au niveau de la zone donneuse par un chirurgien laissant une cicatrice invisible. Une séance de greffe de cheveux permet d’implanter jusqu’à 2500 à 4000 cheveux. Le nombre d’implants varie entre 700 et 1500 greffons dans le cas de méga séance.

Le succès esthétique d’une intervention de greffe de cheveux est le fruit de la collaboration d’une équipe entraînée où chacun connaît son rôle précis : découpe des greffons, préparations des unités folliculaires, mise en place des transplants capillaires. Une bonne synchronisation est indispensable pour que la microgreffe de cheveux donne un excellent résultat esthétique.

Il faut que l’équipe chirurgicale soit habituée à pratiquer des implants de cheveux par microgreffe tant pour l’alopécie masculine (calvitie) que l’alopécie féminine. Une greffe de cheveux réussie sur le plan esthétique est toujours synonyme d’intervention sans douleur. Le résultat parfait est toujours invisible grâce à la nouvelle technique de mise en place des implants capillaires. La transplantation capillaire d’autogreffes de cheveux est le traitement de la calvitie.

Des techniques en cours de recherche permettront dans un avenir lointain de produire des transplants capillaires par génie génétique sans doute, mais actuellement la finesse des résultats permet de proposer des greffes de cheveux chez la femme comme chez l’homme en toute sérénité avec une grande fiabilité de résultat.

Une étroite collaboration médicale et chirurgicale permet d’optimiser le résultat du traitement de l’alopécie andro-génétique et de la calvitie.

La densification des cheveux pratiquée par une équipe entraînée à la réalisation des microgreffes de cheveux par unités folliculaires n’a en fait qu’une seule finalité comme toutes les interventions de chirurgie esthétique : objectif bien être !

 Technique de FUE (Follicular Unit Extraction) 
La FUE consiste en un prélèvement direct des follicules au niveau de la zone occipitale dite hormono-résistante. Le médecin utilise un bistouri circulaire de très petite taille de 0,7mm à 1.1 mm. L’évolution technologique a permis de miniaturiser des moteurs bien que les punchs manuels donnent également de bons résultats.

Les implants sont ensuite triés en fonction du nombre de cheveux 1, 2 voire 3 cheveux.

L’intérêt de cette technique est la rétraction cicatricielle de la zone donneuse qui fait qualifier la FUE de micro transplants sans cicatrice. Par ailleurs, les follicules peuvent être prélevés sur une zone beaucoup plus importante car le chirurgien n’est pas limité par la souplesse du cuir chevelu.

Inconvénients : cette technique nécessite de raser complètement la zone donneuse sur toute la surface prélevée et implantée. La FUE implique un retentissement social d’une quinzaine de jours. Par ailleurs, il existe une perte un peu plus importante que dans la technique de FUT qui est directement liée à l’expérience de l’équipe.
Le temps de repousse est également plus long que pour la FUT, le résultat final ne pourra être jugé qu’à un an.

Notre choix est adapté à l’aspect clinique de l’alopécie, les activités professionnelles des patients et orientera soit vers la FUT, soit vers la FUE après un examen clinique minutieux.

Chaque indication ne pourra être posée qu’au cas par cas, en fonction de l’analyse des cheveux de la zone donneuse, de leur régularité, de la densité et trophicité.

Conformément aux recommandations du conseil de l’Ordre, nous ne publions pas de résultats avant/après intervention.

Lors de votre première consultation au cabinet, une démonstration de résultats vous sera présentée par le Docteur Bodnar en rapport avec les spécificités de votre besoin.