Prendre RDV en ligne

La Cryolipolyse

La Cryolipolyse

Technique d’élimination des amas graisseux sous l’action du froid.

Comment opère le froid sur le tissu graisseux ? 

Le principe de la Cryolipolyse repose sur une singularité du tissu graisseux: sa très grande sensibilité au froid.  De nombreuses études cliniques montrent que le froid induit une destruction des cellules graisseuses par un phénomène d’apoptose. Celle-ci correspond à la programmation de la cellule à son autodestruction. Une fois détruites, les cellules graisseuses seront progressivement et définitivement éliminées de l’organisme sur plusieurs semaines, ensuite, la graisse ne se reforme pas.

Mais cette technique n’est pas pour autant une méthode d’amaigrissement et il n’y a aucune perte de poids. Un rééquilibrage alimentaire associé à une bonne hygiène de vie  est l’occasion de changer sa morphologie très rapidement car tout le monde sait que perdre quatre ou cinq kilogrammes ne fait pas partir ces amas graisseux. On perd surtout en termes de centimètres, environ 1,5 à 3 centimètres par séance en fonction de la graisse et des patients. Vous ne devez pas vous attendre à perdre des kilos et il faudra également être patient car il faut environ 4 à  6 semaines pour obtenir 70 % des résultats. Le résultat optimal ne sera obtenu qu’après 3 mois. 

Cryolipolyse

Plus d’informations sur la Cryolipolyse :

Quel est le moment idéal pour débuter la crylipolyse?

Pour être au top pour les vacances, il faut savoir anticiper les 3 mois nécessaires au résultat optimal. Donc le plus tôt est le mieux, c’est à dire bien avant les beaux jours.

Le protocole et les indications

La cryolipolyse n’est pas indiquée pour tous les patients. Il s’agit d’une technique idéale pour des patients non sédentaires, ayant suivi des conseils de rééquilibrage alimentaire et  qui présente des lipoméries localisées (amas graisseux).  Pas besoin d’être un grand sportif, par exemple, une marche active de 30 minutes, trois fois par semaine représente une activité physique suffisante.

Le ventre, les poignées d’amours, la face interne des cuisses et les lipoméries trochantériennes ou “culotte de cheval” sont les meilleures localisations de la cryolipolyse.

Les contre-indications

Les anomalies de la coagulation, les femme enceintes et allaitantes et le port d’un pacemaker sont les principales contre-indications.

Une technique non invasive aux nombreux avantages

Comme pour toutes les interventions, lors d’une lipoaspiration chirurgicale il est nécessaire de réaliser une anesthésie locale et d’avoir un bloc opératoire aseptique. Il existe par ailleurs des risques de contracter une infection nosocomiale, certes très faible mais existant, et également des risques d’embolie graisseuse et d’hématome.

C’est l’énorme avancée de la technique de la cryolipolyse : il n’y a pas d’éviction sociale, pas de bloc opératoire pas de cicatrices et l’activité physique peut être reprise dès le lendemain.

Un traitement peu douloureux

En début de séance, un gel cryoprotecteur imbibe une lingette et recouvre les applicateurs. Sur cette lingette l’applicateur est positionné et la zone à traiter est aspirée afin d’isoler le tissu graisseux concerné, un refroidissement allant jusqu’à – 9 degré / -10 degré est réalisé pendant 60 à 70 minutes. La sensation pendant les 10 premières minutes est plus de l’ordre du tiraillement, seule l’aspiration est un peu douloureuse parfois.

Dans les suites du traitement

Une sensation douloureuse de la zone traitée peut durer plusieurs semaines après le traitement,  ainsi qu’une insensibilité et/ou un engourdissement.  Afin d’atténuer ces sensations désagréables, il est conseillé de bien se réhydrater et d’éviter de consommer du café et de l’alcool. Il est également nécessaire d’avoir un minimum d’activité physique telle que le tapis roulant en salle ou bien de la marche en extérieur.

Tous ces conseils associé à la meilleure hygiène diététique donnent d’excellent résultats.